mercredi 28 septembre 2016

ROMAN ETRANGER : Le freak, c'est chic !

Roman culte aux Etats-Unis depuis 25 ans, passé inaperçu en France lors de sa première parution, Amour monstre est le fascinant et enthousiasmant portrait d'une famille de freaks. Précipitez-vous sur cette nouvelle traduction !

D'abord, il y a la narratrice, Miss Oly, une naine chauve, albinos et bossue. Ça vous paraît déjà beaucoup ? Autant dire que vous n'avez rien vu ! La famille Binewski dont vous allez découvrir l'histoire est une galerie de monstres comme on n'en a pas vu depuis Freaks, le chef-d'œuvre cinématographique de Tod Browning en 1932, qui mettait en scène un cirque de monstres. C'est à nouveau le cas ici, avec la dimension familiale en plus. Car pour relancer leur spectacle itinérant en perte de vitesse, Al et Lil ont décidé de donner naissance eux-mêmes aux futures attractions. Drogues, médicaments, radiations… tout est bon pour engendrer de futures vedettes. Et s'il y a quelques échecs, ça marche suffisamment pour leur permettre de réaliser leur rêve fou : vous voici prêts à faire la connaissance d'Aquaboy, garçon doté de nageoires, Iphy et Elli, deux siamoises musiciennes et très portées sur le sexe, Chick, cachant de sacrés dons sous son apparente normalité, et Miss oly, déjà évoquée. Spectacle, succès, jalousies, ambitions, amour, rivalités… il y a tout dans ce roman monstre qui ne cesse d'interroger ses lecteurs sur les différences entre la normalité et l'anormalité. Ce qui impressionne le plus dans Amour monstre, c'est la virtuosité de sa construction (les passerelles jetées par l'auteure entre les années 60 et les années 80), son sens des rebondissements inattendus, cette façon de malaxer les sentiments les plus intenses, et surtout cet art du portrait formidable qui nous rend si proches des personnages à priori si loin de nous. Disparue en mai, Katherine Dunn n'a écrit que trois romans, dont celui-ci, paru en 1989 aux Etats-Unis et qui a fasciné Terry Gilliam, Kurt Cobain, Tim Burton et les Red Hot Chili Peppers. Ne passez pas à côté de ce chef-d'œuvre fou et génial !

Katherine Dunn, Amour monstre, éd. Gallmeister, 24,80 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire