lundi 29 février 2016

ROMAN FRANÇAIS : Le noir lui va si bien

C'est à un huis clos en pleine nature, à une tragédie familiale d'une noirceur extrême que nous convie Franck Bouysse (l'auteur de Grossir le ciel) dans son nouveau roman, l'envoûtant Plateau.

Il ne faut pas avoir peur du noir pour s'aventurer dans les Cévennes qui servent de décor à Plateau. Car si la nature est somptueuse — et Franck Bouysse prend manifestement plaisir à la décrire et à la faire chanter grâce à un style très imaginé —, le plateau où se retrouvent les différents protagonistes de cette histoire de secrets et de non-dits, est surtout un cadre assez oppressant dans son isolement, ce qui est parfait pour l'intrigue qui va s'y nouer et s'y jouer jusqu'à la toute dernière page. Car Franck Bouysse a un sens du suspense assez rare, et il prend un malin plaisir à mener son lecteur là où il veut. Toute la réussite de Plateau ne tient pourtant pas à cela (qui n'est déjà pas rien !), car l'auteur sait aussi avec précision camper des personnages inoubliables : que ce soit Cory, la femme battue qui vient chercher refuge chez son oncle Virgile ; que ce soit ce dernier, taiseux paysan en train de perdre la vue en même temps que son épouse tant aimée sombre dans la maladie d'Alzheimer ; que ce soit Georges, le garçon qu'ils ont élevé après la mort de ses parents, et qui, quadragénaire solitaire vit dans une caravane ; que ce soit encore Karl, l'ancien boxeur mystique, ou le mystérieux chasseur qui rôde, guette et attend son heure… Franck Bouysse entremêle ces vies, chacune, peu à peu, révélant des pans entiers des autres et de leur passé, et tout cela n'est pas joli-joli. Servi par une écriture virtuose, parfois baroque, souvent fulgurante, qui ose les mots les plus rares pour viser la précision la plus extrême, Plateau déroute et séduit à la fois. Sans être un polar, ce livre est un formidable roman noir, au meilleur sens du terme !

Franck Bouysse, Plateau, éd. La Manufacture de Livres,  18,90 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire