lundi 23 novembre 2015

ROMAN FRANÇAIS : Affaires de famille

Joël Dicker retrouve Marcus Goldman, le héros de sa triomphale Vérité sur l'affaire Harry Québert, et le plonge dans l'histoire de sa famille le temps d'un formidable récit initiatique.

On se demandait bien comment le jeune romancier suisse Joël Dicker rebondirait après le triomphe de son précédent roman, La Vérité sur l'affaire Harry Québert. On a désormais la réponse avec ce foisonnant Livre des Baltimore, à la fois très différent et très proche du précédent roman. Différent car il n'y a pas d'enquête ici — même si ça ne veut pas dire qu'il n'y a ni secrets ni suspense, bien au contraire ! Et proche parce qu'on y retrouve Marcus Goldman, l'écrivain qui nous avait déjà guidé dans les méandres du précédent bouquin. Ici, c'est dans l'histoire de sa propre famille que Goldman plonge et nous plonge, pour l'écrire et lui redonner vie. Une histoire qui le voit grandir au côté de ses cousins Hillel et Woody, qu'il retrouve aux vacances et qu'il aime et admire. On suit ce Gang des Goldman au fil des années, au gré d'une construction qui multiplie les retours en arrière et les sauts dans le temps, au fil des découvertes, des aventures, des espoirs, des amours et des tragédies qui se nouent. Car il y a une tragédie fondamentale dans cette histoire, un Drame qui en a enclenché d'autres, un Drame avec un D majuscule qu'on découvrira au final et vers lequel tout amène… Joël Dicker n'a rien perdu de son efficacité dans ce livre, ni dans son écriture ni dans sa manière de nouer les intrigues. Le Livre des Baltimore est riche en rebondissements et en révélations sur les deux branches de la famille Goldman, les éclatants Baltimore et les ternes Montclair. Son talent diabolique, c'est de ne jamais nous laisser le choix : impossible de ne pas tourner la page tant on veut tout savoir sur ses héros, attachants, séduisants et inoubliables ! En attendant le troisième épisode des aventures de Marcus Goldman…

Joël Dicker, Le Livre des Baltimore, éd. de Fallois, 22 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire