lundi 8 juin 2015

PREMIER ROMAN : Les mystères d'Amsterdam

Premier roman et coup de maître pour la jeune britannique Jessie Burton dont Miniaturiste a affolé la critique et les lecteurs dans son pays. Et on comprend pourquoi tant cette plongée dans le riche Amsterdam du XVIIè siècle est fascinante…


Nella, 18 ans, quitte son village natal pour rejoindre à Amsterdam son nouvel époux, un riche marchand de deux fois son âge. L'accueil de sa belle-sœur est plutôt frais, celui des domestiques guère plus enthousiasmant, quant à son mari, il lui offre une réplique miniature de leur grande demeure. Un cadeau qui ne la réjouit guère et qui pourtant va changer sa vie… Tout en reconstituant de façon maniaque l'opulence de l'Amsterdam d'alors et de ses marchands, mais aussi l'extraordinairement strict puritanisme religieux qui y règne, Jessie Burton glisse dans ce qui aurait pu être un brillant roman historique une dose de fantastique qui l'ouvre sur d'autres dimensions. Car le modèle réduit de la maison et les miniatures parfaites qui peu à peu viennent l'animer semblent perogressivement mettre à jour les secrets de la famille, voire annoncer l'avenir de celle-ci… Comme si ce n'était pas assez, l'audacieuse Jessie Burton ajoute un troisième niveau à son récit, féministe celui-là, puisqu'elle y questionne l'air de rien la condition féminine, au XVII è siècle bien sûr, mais aussi aujourd'hui. Difficile de lâcher ce roman ambitieux et superbement construit, porté par des personnages complexes et à la sensibilité frémissante. Coup d'essai et coup de maître !

Jessie Burton, Miniaturiste, éd. Gallimard, 22,90 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire