samedi 28 juin 2014

ROMAN ETRANGER : Diable d'ange !

Le rire en littérature est une denrée rare. C'est pourquoi chaque roman d'Arto Paasilinna est aussi attendu car on sait, depuis son fameux Lièvre de Vatanen, que le Finlandais est un orfèvre de l'humour. Il le prouve une nouvelle fois avec ce portrait joyeux d'un apprenti ange gardien aussi maladroit qu'attachant…

C'est l'histoire d'une reconversion… post-mortem. Celle d'Ariel Auvinen, professeur de religion de son vivant qui se verrait bien, après avoir cassé sa pipe, entreprendre une nouvelle carrière d'ange gardien. Ni une ni deux, le voici qui participe au séminaire de formation qui réunit chaque année dans une église finlandaise près de 500 apprentis à cette noble tâche, à qui l'ange Gabriel vient enseigner les b.a.ba du métier. Au terme de ces quelques jours, Ariel se voit confier un très respectable mortel. Et c'est là que tout dérape car Ariel est d'une maladresse à toute épreuve… On connaît depuis plus de vingt-cinq ans et le succès de son jubilant Lièvre de Vatanen, l'imagination débordante et le sens du gag d'Arto Paasilinna, auteur fécond dont une bonne part de l'inspiration vient de ses vies antérieures puisqu'il fut bûcheron, ouvrier agricole ou journaliste avant de se lancer dans le roman. Avec sa verve habituelle qui ne surprendra pas les lecteurs du Meunier hurlant ou du Potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison, il accumule ici les situations cocasses, chaque chapître étant l'occasion d'une nouvelle mésaventure causée malgré lui par son héros malgré lui. Si la construction du livre est un peu répétitive sur la longueur, l'allure que Paasilinna imprime à son récit emporte toutes les réticences et on rit de bon cœur à ce nouveau volume de son œuvre réjouissante.

Arto Paasilinna, Les Mille et une gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen, éd. Denoël, 20,50 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire