vendredi 14 février 2014

BEAU LIVRE : Un voile qui dévoile…

Lors d'une résidence d'artiste dans le Morbihan, la photographe et plasticienne Wanda Skoniecnzy a imaginé d'installer de longs voiles blancs dans des décors où se mêlent la nature, des chapelles, la présence de l'eau. Résultat : un travail poétique, presque mystique, regroupé dans un bel album, Traines, que l'auteur présentera et dédicacera à la librairie samedi 15 février.

C'est un voile de mariée, immaculé, qui se déploie dans un décor, qui relie des lieux, qui guide notre regard. Au bout de ce long tissu blanc, on découvre un corps, une petite église, une rivière. Le voile se fond dans la nature, la redessine, la révèle, établit des passerelles entre hier et aujourd'hui, entre des lieux hors du temps et ceux qui les habitent ou ceux qui les regardent. Il y a beaucoup de douceur dans le regard de Wanda Skonieczny tel qu'il se dévoile au fil des photos composant cet album. Il y a aussi une véritable attention pour ce qu'elle capte dans ses images, que ce soit la magie des lieux ou la vie des gens. Car le livre offre aussi, en parallèle des photos, quelques textes sur ceux qui les ont rendu possibles, ces gens de Saint-Jean Brévelay où l'artiste a créé ce travail qui séduit autant qu'il incite au rêve.

Wanda Skonieczny, Traines, éd. Filigranes, 25 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire